Blog

Introduire la culture de l’aide dans son organisation (ep. 5)

Dans le monde corporate ou des startups, il est rare d’entendre quelqu’un appeler à l’aide.  Pourquoi ? 

Parce que parfois on a tout simplement peur de déranger, peur de ne pas la mériter ou encore pire, peur de s’entendre dire non. 

Dans cet épisode, Christophe Jouret, associé d’Anais Digital, nous explique comment surmonter nos peurs pour y parvenir.

Dans cet épisode, vous apprendrez :

  • En quoi demander de l’aide est un énorme facteur de succès ?
  • Pourquoi ne pas demander de l’aide est un grand risque pour vos projets digitaux ?
  • Quels canaux de communication privilégier ?
  • Quelle méthode utiliser pour votre organisation ?

Highlights

(00:52) “Les gens autour de nous, que ce soit les professionnels ou les utilisateurs, adorent partager leur point de vue et aider” ;  

(01:06) “N’hésitez pas à demander de l’aide. Vous verrez à quel point vous allez avoir un retour positif et à quel point ça nourrit vos projets” ;

(01:39) “Demander de l’aide est un énorme facteur de succès. En revanche, ne pas en demander est un grand risque pour les projets digitaux” ; 

(02:18) “L’aide peut prendre plein de formes différentes mais souvent, les gens aiment bien donner de leur temps”.

(02:31) “Demander de l’aide peut se faire sur les canaux internes de l’entreprise ou sur les canaux digitaux”.

3 Raisons d’introduire la culture de l’aide dans votre entreprise

Garantissez l’échange de points de vue

Pour assurer le succès de vos projets, commencez par partager vos idées avec vos utilisateurs, vos amis ou encore vos collègues. Prenez du recul sur la situation et découvrez d’autres pistes à exploiter.

Valorisez votre équipe

Par fierté ou par peur de déranger, vous ne sollicitez pas l’aide de votre entourage. Cependant, faire appel à vos collègues vous permet de les valoriser. Faites-les sortir de leur quotidien et permettez-leur de se sentir utiles et compétents.

Mixez vos canaux de communication

Demander de l’aide peut se faire en interne comme en externe. Par exemple : en interne, utilisez votre e-mailing, vos réunions tactiques et de gouvernance ou encore, votre intranet. À l’inverse, sollicitez plutôt Facebook, Linkedin ou des guerilla-test pour bénéficier d’une aide externe.

Transcript complet :

Bonjour Christophe Jouret, associé d’Anais Digital et entrepreneur dans le digital depuis une vingtaine d’années, je suis bien content de partager mon expérience et quelques anecdotes sur la manière de réussir ses projets digitaux et d’éviter les pièges. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une dimension humaine et en particulier, c’est sur le fait de savoir demander de l’aide, que ce soit pour le monde du corporate, pour le monde des start-up.

Aujourd’hui, dans notre culture occidentale, on n’a pas l’habitude de demander de l’aide. Et la conséquence de ça, c’est que parfois, les projets sont conçus en vase clos, sur base du good feeling, de l’énergie, de la vision du porteur du projet qui soit entrepreneur ou corporate. Et qu’on oublie qu’en fait, les gens autour de nous, que ce soit les professionnels, que ce soit les utilisateurs, adorent partager leur point de vue et aider. Et donc, un conseil que je donne toujours aux personnes avec lesquelles je travaille, c’est n’hésitez pas à demander de l’aide. Vous allez voir à quel point vous allez avoir un retour positif, à quel point ça nourrit les gens qui aident.

Mais, ça les nourrit aussi de sortir de leur quotidien, de pouvoir partager, de pouvoir échanger et l’aide des gens autour de nous, des experts, des utilisateurs, des amis. En fait, elle est extrêmement précieuse pour sortir le nez du guidon et se faire des idées différentes que celles qui peuvent venir naturellement avec les amis ou les porteurs de projets, les collaborateurs. Le fait de demander de l’aide, je pense que c’est aujourd’hui un énorme facteur de succès ou qu’en tout cas, le fait de ne pas demander de l’aide est un grand grand risque pour les projets digitaux. Quelle forme peut prendre l’aide pour être un peu concret ? Ça peut être tout simplement demander à des gens de répondre à un questionnaire. Ça peut être demandé à des gens de participer à un workshop pour partager leur avis sur ce qui a été conçu sur l’application. Le projet tel qu’il est pensé, ça peut être partagé. Un lunch, un repas, un moment ensemble pour donner un avis. L’aide, elle, peut prendre plein de formes et peut être parfois financière aussi.

Elle peut prendre plein de formes différentes. Souvent, c’est du temps et en fait, les gens aiment bien contribuer. Les gens aiment bien donner du temps. Donc n’hésitez pas et demander de l’aide. Deux ou trois petites choses supplémentaires et importantes. D’abord, les canaux. Quels sont les canaux pour demander de l’aide ? Il y a plein de canaux différents en entreprise. Ça peut être le réseau interne d’entreprise, l’e-mailing, les réunions de gouvernance ou les réunions tactiques. Ça peut être aussi les canaux digitaux tel que Facebook. On est toujours surpris quand on demande de l’aide sur Facebook. On a toujours systématiquement trois, quatre, 5 personnes qui se disent Ah tiens, je peux aider, contactez-moi en message privé. Sur LinkedIn, c’est la même chose.

Il y a aussi ce qu’on appelle le guerilla test : simplement descendre dans la rue, interroger des gens par rapport à des questionnements qu’on a. Et c’est incroyable ce que même dans la rue, avec des gens qu’on ne connaît pas, on peut être étonné du résultat qu’on obtient.

Ça, c’est concernant les canaux. Et puis, très important, les leaders ont toujours un rôle d’exemple. Et donc, en tant que leader, ne pas être trop connecté à son ego.

Avoir l’humilité de reconnaître au sein de son équipe qu’on ne sait pas tout et demander de l’aide. Je pense que c’est une bonne manière d’introduire la culture de l’aide au sein de son organisation, qu’elle soit corporate ou start-up.

Vous avez une question sur un projet digital ou entrepreneurial ? Écrivez-nous à nowaste@anais.digital

Voix : Christophe Jouret

Production : Antidote.

Crédits : Anais Digital.

Ces articles devraient aussi vous intéresser

29/09/2022

Une journée dans la vie de : Alex Zamfir, Lead React et React Native Developer

Derrière chaque projet d’Anais se trouve une équipe d’experts, qui travaillent ensemble pour offrir la meilleure solution possible à nos clients. Nous sommes fiers de constituer des équipes aux origines diverses, aux compétences complémentaires et avec un esprit agile. Dans cette série, vous en apprendrez davantage sur les personnes qui composent l’équipe d’Anais en partageant […]

Dan Nicolae, Delivery Manager at Anais Digital Agency Romania

Une journée dans la vie de : Dan Nicolae, Delivery Manager (DEV COO)

Derrière chaque projet d’Anais se trouve une équipe d’experts, travaillant ensemble pour fournir la meilleure solution possible à nos clients. Nous sommes fiers de constituer des équipes aux origines diverses, aux compétences complémentaires et à l’esprit agile. Dans cette nouvelle série, vous en apprendrez davantage sur les personnes qui composent l’équipe d’Anais en partageant une […]

10 Best Tools for Wireframes and Prototypes

12/08/2022

Les 10 meilleurs outils de création de wireframes à utiliser en 2022

La construction d’un bâtiment nécessite généralement la conception d’une esquisse et d’un plan. Dans le même ordre d’idées, le développement d’un site web ou d’une application mobile nécessite souvent des wireframes, des mockups et parfois des prototypes. Un wireframe (que l’on peut traduire par « maquette fil de fer » en français) est un croquis […]

devenir UX designer

28/06/2022

Comment devenir UX Designer ?

L’Expérience Utilisateur (UX) est l’une des expertises fortes d’Anais Digital. Elle fait partie de notre ADN. Mais quelles sont les compétences à avoir pour devenir un bon UX Designer ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Notre équipe UX vous partage son point de vue et son expérience en la matière.

03/05/2022

Design System : why do you need one? 

The world of modern business doesn’t tolerate reinventing the wheel, the steel, and hot water, especially when modularity — a very reliable principle that breeds consistency and productivity — has become a tangible standard for practically every system that exists today. The value of modularity extends to design systems, where it has become standard practice […]

No waste podcast ep10

21/04/2022

Ep10 – Définir la gouvernance d’un projet digital

Saviez-vous que la performance de vos projets ne se trouve pas uniquement dans la mise en place d’un plan efficace ? Elle se traduit aussi par la mise en place d’une gouvernance efficace et adaptée au contexte. La mise en place de projets digitaux au sein d’une entreprise implique la définition d’une structure : la […]

No waste podcast Ep 9

14/04/2022

Ep 9 – Un moment pour tout et un temps pour chaque chose (Ecclésiaste-3)

C’est sans doute l’une des perspectives les plus séduisantes de la vie d’entrepreneur : être maître de son temps.  Quand on comprend que dans la vie chaque minute compte. Apprendre à gérer son temps devient une compétence indispensable de l’entrepreneur.  Dans cet épisode, Christophe Jouret revient sur ce célèbre adage de l’Ecclésiaste : “Un moment […]

No waste podcast ep 8

07/04/2022

Ralentir pour mieux saisir les opportunités (ep. 8)

“Qui chasse plusieurs lièvres, n’en attrape aucun” : cet adage vous parle t-il ? On pense parfois que efficacité rime avec rapidité, c’est souvent le contraire.  Pour des raisons budgétaires, de manque d’informations ou de visibilité, les porteurs de projets ont tendance à choisir la facilité ou à vouloir aller trop vite.  Dans cet épisode, […]

No waste podcast ep7

31/03/2022

Startup et corporate : des cultures qui s’affrontent ? (ep. 7)

Vous connaissez probablement ce qui oppose la culture des startups à celle des corporates:D’un côté : la structure et la réglementation, de l’autre l’agilité et la rapidité. Si ces deux systèmes peuvent paraître antagonistes, ils gagneraient à apprendre et à s’inspirer l’un de l’autre. Dans cet épisode, Christophe Jouret, associé d’Anaïs Digital nous explique comment mixer les […]

No waste podcast ep 6

23/03/2022

Mettre l’ego au service du collectif (ep. 6)

En matière d’ego, il existe deux types de personnalités parmi les porteuses et porteurs de projet : quel est le vôtre ? Le “bon” porteur de projet : celui qui met son ego au service du projet. Le “mauvais” porteur de projet : celui qui met le projet au service de son ego. Si on […]